Le livre « CRUELLES » de Cat Clarke

Résumé :

UN SECRET TROP HORRIBLE A PARTAGER, TROP LOURD A GARDER. QUATRE FILLES.UN SECRET PARTAGÉ.UNE MONTAGNE DE CULPABILITÉ.

Alice King, 16 ans, ne s’attend pas à des vacances de rêve lorsqu’elle part avec sa classe pour un séjour en Écosse. Mais elle n’est pas non plus préparée à la tournure cauchemardesque que vont prendre les événements…

Pas de chance, la jeune fille et sa meilleure amie Cass se retrouvent à devoir partager un chalet avec l’asociale de service, la gothique bipolaire, et la reine des pestes, Tara. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend en effet un malin plaisir à humilier les autres à longueur de journée. Mais Cass compte bien profiter de cette semaine au vert pour donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier. Avec l’aide de ses camarades de chambrée.

Le vent a tourné pour la reine du lycée, ses victimes ont décidé que l’heure de la revanche a sonné…

UNE TÉNÉBREUSE HISTOIRE DE SECRETS COUPABLES,
D’AMITIÉS TROUBLES ET DE PREMIER AMOUR.
..

Lire un extrait : http://fr.calameo.com/read/00091354498c7f7b5e625

Mon avis :

Une véritable déception en ce qui me concerne au sujet de ce livre. C’était tout simplement une catastrophe.
Au vu des nombreux commentaires positifs et de l’enthousiasme qui en découlait,de premier abord, j’étais excitée comme une puce à l’idée de l’acquérir et d’enfin pouvoir le lire. A la fin, j’ai été très  très heureuse de le refermer !

J’avais l’impression d’avoir survécu à une tempête…

Je venais juste de finir « Pretty Little Liars » et la ressemblance de l’histoire m’a tout d’abord frappée, je me suis dit que ça ne pouvait que me plaire. Mais j’ai vite fait de déchanter ! Non, ce livre ne ressemble absolument pas à Pretty Little Liars. Si ce n’est peut-être qu’il a pratiquement la même trame : La mort d’une meilleure amie, mais qui n’est finalement pas si pleurée que ça (c’était une garce). Mais ça s’arrête ici pour les ressemblances. C’est clair : Je me suis ennuyée durant ma lecture. Il n’y avait aucune action, l’histoire était plate. J’ai mit plus de deux semaines à le finir alors qu’en temps normal ce genre de livre (surtout pendant les vacances) ne dure même pas un jour.

J’avais presque envie d’en finir… Avec le livre bien sur!

Je vais vous faire un petit topo de l’histoire : Nous voyagons dans la peau d’Alice King, une jeune fille qui est loin d’être attachante, beaucoup niaise, bien loin d’être l’héroïne convoitée dans les romans. Elle était fade,tout comme l’histoire d’ailleurs. L’histoire, est des plus banale. Bourrée de stéréotypes, on rencontre la chieuse de service, la peste, celle que tout le monde déteste. Puis,les plus nases,celles qui sont dans l’ombre de la reine. Tout tourne autour de ce fameux voyage, on nous rabâche les oreilles avec, on a envie de découvrir ce qu’il c’est réellement passé la bas. Pourquoi la chieuse (tara) est morte, comment elle l’a-t-elle été…  Pour moi, le point noir de ce livre a été l’écriture de l’auteur qui manquait cruellement de ce petit quelque chose qui fait que l’on oublie tout, elle était trop « enfantine » pas assez développée. Il me manquait une dose de description (c’est vrai au final Alice elle ressemble à quoi ?).J’ai eu beaucoup de mal aussi a entrer dans l’histoire, tout simplement parce que l’intrigue n’était pour moi pas assez sophistiquée… Il me manquait quelque chose. J’ai été déçue en apprenant ce qui c’était réellement passé lors de l’accident… Puis, quand on le lis on ce dit « ce n’est que ça ? »,là encore les descriptions manquaient, les sentiments aussi. Je n’ai pas non plus compris pourquoi on voyait le fantôme de Tara qu’elle utilité ? (oui parceque Tara revient hanter Alice…) Pourquoi n’avoir pas joué d’avantage sur ce personnage là qui revient d’entre les morts ?

J’ai trouvé que l’histoire manquait de profondeur, les personnages de jugements (leur réactions étaient parfois étonnantes). Et cette fin, une fin atroce. Je pense que je n’ai jamais lu une fin aussi mauvaise de toute ma vie ! Il n’y a aucun suspens, aucune morale… Sincèrement, je n’ai pas été séduite par l’univers de Cat clarke ! Et d’ailleurs ou est le rapport avec le titre (même si je pense le comprendre) pour moi « cruel » veux dire quelque chose de plus profond que « lâche » !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s