« ANIMALE » De Victor Dixen

 

Résumé : 

Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?

1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?

Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.

Mon avis :

Ayant littéralement adoré la série « Le cas Jack Spark » du même auteur (que je recommande fortement), je m’étais imaginée que ce livre ci ne pouvait que me plaire. J’avais misé gros concernant ce livre, j’avais placé la barre peut-être un petit peu trop haut d’ailleurs !  La pub autour de ce livre était omniprésente, j’avais eu droit à un petit extrait en avant première à la fin d’un de mes ebooks, j’en entendais parler de partout, la bande d’annonce vidéo m’a donnée l’eau à la bouche et enfin, le résumé d’animale surfait sur la nouvelle mode qui revisite les contes de nos enfances. J’étais donc impatiente de découvrir et lire ce livre.

Le commencement du livre,les premiers chapitres, étai(en)t appréciable(s), j’aime beaucoup ce genre d’endroit. Je raffole des histoires qui se déroulent dans des lieux étranges,oppressants,tel que des manoirs ou des écoles  à la manière d’Harry Potter. Ici, l’histoire se déroule dans un couvent. Et c’est tout autant captivant. Le début du livre commence sur les chapeaux de roues, nous sommes vraiment immiscés chez les ursulines. On en apprend davantage sur la vie telle qu’elle était à l’époque, sur le mode de vie des bonnes sœurs etc… On apprend à connaître Blonde,le personnage principal, et on sent tout de suite que quelque chose chez elle ne tourne pas rond. Les premiers chapitres sont donc très alléchants, on a vite soif de savoirs. Je voulais savoir qui était vraiment Blonde, ce que les ursulines cachaient, quel était le rapport avec la petite nouvelle qu’on nous avait donné pour nous mettre l’eau à la bouche. Le rythme de l’histoire est très soutenu, on ne s’ennuie pas. L’histoire est vraiment bien ficelée, pour un début, et nous fait nous poser les bonnes questions pour que nous ayons envie de continuer notre lecture.

Cependant, la magie s’épuise petit à petit. J’ai commencé a m’ennuyer vers la moitié du livre,lorsque Blonde s’enfuie pour avoir des réponses à ses questions. C’est à ce moment que s’ensuit un périple lassant et un peu confus. On a plus tellement de repères spatiaux, on rencontre des terres que nous ne connaissons pas. Il est alors difficile de comprendre combien de kilomètres le personnage principal parcours.Certains passages n’avaient pas grand intérêt, ils étaient longs, ennuyants. L’écriture de l’auteur n’a pas redressé le niveau,malheureusement.J’ai eu une lueur d’espoir lorsque Blonde est entrée dans le cirque, cependant là aussi j’ai été déçue.J’aime beaucoup l’esprit du cirque depuis que j’ai lu «  de l’eau pour les éléphants » et je pensais retrouver un peu cet univers ici.Cependant,là aussi ce passage était tout simplement chiant !

Les explications sur le pourquoi du comment, ne nous parviennent ni claires ni précises.Qui est Blonde ?  Qui sont ses parents ? Pourquoi le père n’était-il pas humain ?Cela aurait pu être plus approfondit pour qu’on y soit plus sensible. Là, la résolution de l’histoire nous est donnée d’un seul coup sans préambules, d’un bloc. Et je dois dire aussi que la fin m’a beaucoup déplu,  ce c’est certainement pas cette fin là que j’aurai imaginée pour un conte revisité ! Le livre nous était vendu comme étant source de cauchemar et d’horreur.Hors,à mon sens, rien ne fait réellement peur ! Les scènes ne sont pas emplies d’atrocités, elles ne contiennent pas de scènes de sexe… Les dialogues sont d’une extrême banalité…  Lorsque j’entends « conte revisité » pour moi, cela veux dire que l’histoire s’inscrit dans notre société. C’est à dire, que désormais il n’y a plus de sujet tabou. Un conte revisité pour moi est un conte qui nous surprend et qui nous choque. C’est regrettable puisqu’au bout du compte nous avons l’impression que rien n’est approfondi, ni même les sentiments, ni même la façon de penser des personnages.

J’ai cependant beaucoup apprécié le thème de l’animalité.En effet, j’ai étudié cette notion en philosophie.J’ai donc mieux compris le sens de ce que ma prof nous a appris. Lorsque nous revenons à la nature,on devient animal. C’est ce qu’il c’est passé pour Blonde lorsqu’en cavale elle  a été obligée de retourner dans les bois où sa nature a repris le dessus sur son humanité.

En conclusion : C’est un assez bon livre pour passer le temps.Mais il ne faut pas s’attendre à une oeuvre exceptionnelle, vous risquerez d’être déçus!


angé2.jpg

Cliquez sur l’image pour accéder à la chronique d’Angélique

J’ai beaucoup apprécié cette lecture très différente de ce que je lis habituellement. Mais le changement a du bon. Je conseille vivement ce livre aux gens qui aiment le surnaturel, et le fantastique. C’est un excellent livre, même si j’ai trouvé par moment qu’il devenait redondant et long. Certains passages manquent d’action, et deviennent rapidement longs. L’écriture est agréable, simple et surtout originale. Bref lisez le je pense que vous serez en aucun cas déçus.  C’est un livre original ne ressemblant en aucun cas a un autre sauf peut-être à Boucle d’or et les trois ours mais cela est normal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s