Le dessin animé « Les minions »

 

b845c6c0%5B1%5DA l’origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les uns que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l’un d’eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l’adolescent rebelle et de l’adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d’un nouveau patron malfaisant pour guider les siens. Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l’histoire. De l’Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce.

En règle générale, je n’apprécie pas plus que ça les dessins animés. Je passe un bon moment, mais, j’ai tendance à vite m’ennuyer. Les dessins animés et moi ce n’est pas du tout le grand amour.Alors quand ma copine a décidé coûte que coûte que j’allais l’accompagner au cinéma, je n’étais franchement pas motivée. De plus, j’ai regardé le premier film de « Moi moche&méchant » (que je n’ai absolument pas aimé soit dit en passant) et je n’arrivais pas à comprendre ce que les minions disaient….

Avec stupéfaction, je me suis régalée en regardant ce film. Je me suis même éclatée, j’ai passé un bon moment de rigolade. C’est ce genre de films qui te donnent le sourire et la patate à la fin de la séance. Alors certes, la trame de l’histoire n’est pas très évoluée : on nous sert la sauce qui fonctionne à chaque fois :Il y a les méchants qui pourchassent et persécutent les gentils. Et d’ailleurs les méchants malgré tout ne meurent jamais. Oui, l’histoire aurait pu être un peu plus recherchée mais l’humour éclipse tout. Il peux tout aussi plaire aux grands qu’aux petits. C’est un film à regarder de préférences en famille ! Moi qui avait un léger a priori quant à la compréhension du langage des minions, finalement tout est compréhensible et je me suis même prise au jeu de tenter de savoir ce qu’ils pouvaient bien nous raconter. Cependant, même si les comportements des minions étaient suggestifs je me demande si les enfants ont compris l’intégralité du film qui mélangeait plusieurs langues : Espagnol, anglais, français…

Enfin, mention toute spéciale à Pierre Coffin (Créateur de moi moche & méchant) mais qui se charge aussi des voix off de chacun des minions. Travail remarquable!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s