Peach Girl de Miwa Ueda

 

138415353_qqOl7bVkU_1445119959

 

Peach.Girl.600.37195

 

Avec ses cheveux rouges et sa peau trop bronzée, Momo passe souvent pour une bimbo. Et voilà que Sae a découvert qu’elle est amoureuse en secret ! Momo pourra-t-elle protéger cet amour contre Sae, son ennemie mortelle qui lui pique tout ! Il y a du drame dans l’air. Voici l’histoire unique d’une jeune fille qui devra surmonter toutes sortes d’épreuves avant de connaître enfin le grand amour !

mon avis

Peach Girl est mon tout premier manga. C’est aussi l’un de mes plus beau coup de cœur , voire l’un des seul, que j’ai connu pour un manga.J’ai vraiment énormément apprécié  plonger dans les aventures de ma tendre Momo et presque 10 ans après, j’en garde encore un fabuleux souvenir. J’ai d’ailleurs relu plusieurs fois les tomes et la magie ne s’est jamais réellement atténuée. Au cours de ma lecture, j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai aimé, j’ai détesté comme il n’est pas permis. Jamais encore je n’avais ressenti une telle ivresse, un tel appétit, j’étais complètement et totalement obnubilée par cette histoire. Depuis lors, je n’ai plus jamais ressenti ce genre d’émotions pour un quelconque manga. Non, Peach Girl est à mon sens LE manga à ne pas rater. Et c’est surtout et avant tout MON manga fétiche et adoré.

Et pourtant, je dois l’avouer, la trame de l’histoire n’est franchement pas passionnante. Elle est même un peu nunuche sur les bords, enfantine et niaise. Chose que d’ordinaire je déteste. Mais, fait improbable, j’ai été transportée dans le monde que Peach Girl avec une agilité déconcertante et ne me suis à aucun moment ennuyée durant ma lecture. Je me suis liée d’amitié avec les personnages principaux. Momo, qui sur le plan caractériel me ressemble beaucoup, Kairi mon choupinou qui m’a bien fait pleurer et sans oublier Sae celle qui m’a donné du fil à retordre.

Certes, l’histoire n’est pas très évoluée. C’est l’histoire d’une amourette de lycée qui tourne au vinaigre. Une passion amoureuse, un triangle amoureux, des amitiés qui se nouent puis qui se brisent, une sombre histoire de jalousie maladive… Mais, il est facile d’oublier ces petits détails tant l’écriture de ce manga est ficelée de manière à broder une véritable histoire en or. 

Le caractère de chaque personnage est bien défini, à tel point qu’à la toute fin nous avons l’impression de les connaitre depuis toujours. Les dialogues ne sont pas niaiseux, au contraire ils ont un impact foudroyant sur le lecteur. Nous prenons une leçon de vie grâce à ce manga là. Nous jugeons parfois les gens sur leur apparence, leur attribuons des étiquettes sans même essayer de les connaître. Un petit mouton saute, tout le troupeau suit. Nous nous moquons sans voir le mal que nous causons, ou au contraire nous nous délectons de la souffrance des autres.

Grâce à Momo, j’ai apprit à ne pas me soucier du regard des autres. Mais, avant tout j’ai apprit qu’il fallait pardonner pour pouvoir parvenir à avancer.

Peach Girl, dont sa couverture   dénonce aussi ce phénomène par le biais de ses couvertures dénudées (le manga ne recèle d’aucune scène de sexe),  est vraiment une oeuvre qui vaut le détour.Qui mérite d’être connu et qui peut plaire à n’importe quel public!

vert = très bon

vert = très bon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s