Je me libère de mes phobies de Jérôme Palazzolo

7AeHO3dj18LxMYf7fCnfNg_r.jpg

rrt.jpg

« Libérez-vous de vos phobies ! Peur de sortir de chez vous, peur de conduire, peur de parler en public ?… Quand l’angoisse vous paralyse, quand la panique vous envahit, que faire ? Fuir ? Et pourquoi ne pas combattre cette crainte ? Parce qu’avoir conscience de l’absurdité de son anxiété ne suffit pas, je vous propose de vous accompagner, pas à pas, pour vous débarrasser de vos phobies.
Cet ouvrage se veut une sorte de guide, de “livre-outil” qui va vous inciter à faire face à votre phobie en vous montrant qu’il s’agit là d’un trouble qui se traite grâce à des techniques qui ont fait leurs preuves. Mon objectif est ici de vous proposer des outils concrets qui vous permettront d’affronter des situations jusqu’alors inenvisageables.
Vous allez être surpris par vos capacités à vous dépasser ! »

mon avis

Je remercie avant tout babelio ainsi que les éditions  Presses Universitaires de France pour cette nouvelle masse critique.

10001
Ce guide psychologique est composé de divers petits exercices ayant pour but de faire prendre conscience au phobique et de l’aider à avancer grâce à de petites astuces. Ici, ce questionnaire par exemple nous permet d’évaluer notre phobie sociale.

J’ai été ravie d’avoir été choisie pour lire et découvrir ce petit manuel « de survie ». Ma sœur a fait une phobie scolaire durant sa seconde ; aujourd’hui, à 24 ans, elle ne s’en est toujours pas sortie. Cela fait maintenant près de 9 ans qu’elle subie ce que j’appelle être tout de même une certaine forme de maladie. Cette phobie l’a coupée du monde, de ses amis mais aussi indirectement de sa famille qui par manque de savoir fuient la personne phobique. Cette phobie scolaire s’accompagne aussi d’une peur irrationnelle des microbes, de mourir, des transports en commun, de le foule… Ma famille et moi connaissons la phobie pour vivre avec elle 24h sur 24h, mais quand il faut l’expliquer aux autres, personne ne comprend véritablement l’étendue de cette maladie. Pour eux, phobie est synonyme de peur, de lâcheté, de troubles mentaux, et soupçonnent parfois la comédie. L’on m’a souvent dit « une peur, ça se contrôle ! ». Hors, une phobie est bien plus que ça, bien plus destructive, bien plus mauvaise ! C’est une peur fois mille, impossible à contrôler, qui nous bouffe et nous ronge.

 

Parfois elle nous apparaît comme véritablement bête : comment peut-on avoir la phobie d’un cafard ?! Cela prête généralement à rire. Cependant, c’est une véritable plaie ouverte pour la personne phobique qui traîne un boulet d’une tonne à ses chevilles. Personne n’est là pour l’aider à le lui ôter, sa famille est impuissante, les psychologues peu présents, et ses amis pas un brin réconfortants…

10002.jpg
J’aurai aimé rencontrer cet homme, Jérôme Palazzolo, pour mieux comprendre ma soeur et pouvoir l’aider davantage dans ce combat. Car comme le dit si bien ce psychologue, la phobie fait souffrir l’entourage comme la personne qui en es touchée.

J’ai lu d’une traite cet ouvrage qui, pour ma part, m’a permis de voir cette « maladie » sous un autre angle. Cela m’a redonnée espoir, l’espoir qu’un jour grâce à ces divers exercices et conseils donnés si gentiment, grâce à ce petit manuel de survie ma sœur s’en sorte. Il dévoile le côté sombre de la phobie sous un jour un peu plus joyeux et moins gravissime. L’auteur amène le phobique à ne pas avoir honte, il le réconforte en lui certifiant que dans le monde il y a nombre de phobiques. Il n’est pas le seul, ce n’est pas une tare, ce n’est pas une déficience mentale, c’est simplement : la peur de l’inconnu.

J’ai prêté le livre à ma sœur, j’attends qu’elle le lise avec intérêt en espérant qu’il lui redonne envie de se battre… Et de triompher enfin sur ces phobies qui lui rongent la vie. Ma sœur est forte de nature mais tellement affaiblie par ses phobies… J’aimerais qu’elle entrave ses chaînes !

vert
vert = très bon
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s