La série télévisée : the 100

Synopsis :

La série débute 97 ans après un holocauste nucléaire qui a décimé la population de la Terre, détruisant toute civilisation. Les seuls survivants étaient les 2 400 habitants des douze stations spatiales, qui étaient en orbite à ce moment-là et qui sont nommées l’« Arche ». Depuis, les douze stations spatiales ont été reliées entre elles et réorganisées afin de garder leurs habitants en vie. Trois générations se sont ensuite succédé dans l’espace mais les ressources s’épuisent. Des mesures draconiennes ont donc été prises : la peine capitale et le contrôle de la population sont à l’ordre du jour et les dirigeants de l’Arche font des choix impitoyables pour assurer leur futur, notamment exiler secrètement un groupe de 100 prisonniers mineurs à la surface de la Terre pour savoir si elle est redevenue habitable. Pour la première fois depuis près d’un siècle, des humains retournent sur la planète Terre.

Parmi les 100 exilés, il y a Clarke, la brillante adolescente, fille de l’officier médical en chef de l’Arche ; Wells, le fils du Chancelier ; Finn le trompe-la-mort et le duo Bellamy et Octavia, que la fraternité a toujours poussé à enfreindre les règles. Privés de communication avec la Terre, les dirigeants de l’Arche – la mère de Clarke, Abby, le chancelier Jaha et son sombre commandant en second, Kane – doivent prendre des décisions difficiles au sujet de la vie, de la mort et de la survie de l’espèce humaine. Pour les 100 survivants, la Terre est une planète étrangère dont ils ignorent tout, c’est un royaume mystérieux qui peut être magique un instant et mortel l’instant suivant. La survie de l’espèce humaine repose sur les 100, ils doivent parvenir à transcender leurs différences afin de survivre.

mon avis

the-cw-poster-the-100

Cette série télévisée est l’adaptation de la saga éponyme de Kass Morgan. Ne connaissant absolument pas la version papier, j’ai été très agréablement surprise par cette série qui recense exactement tout ce que j’apprécie : amour, drame,amitié, action et parfois violence.

clarke_griffin_poster_by_kethaia-d9hw519J’ai fait un marathon des trois premières saisons en deux semaines tout au plus. J’ai beaucoup apprécié l’originalité de cette histoire, les jeux d’acteurs de tous les personnages principaux, l’action qui monte crescendo. C’est un feu d’artifice de tous genres de sentiments et nous sommes constamment étonnés voir atterrés par le dénouement que prennent certaines situations.

Vraiment, cela fait du bien de tomber sur ce genre de série!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s