Les revenants T1 de seth Patrick

156424770_MiVn91_1471123995.jpg

f.jpg

Dans une petite ville française de montagne dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres disparus de leur famille revenir à la vie : le même jour, des personnes de tous âges, parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon, qui s’était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître… Alors que chacun tente d’accepter l’impossible, des phénomènes étranges se produisent dans la ville et des meurtres sanglants, semblables à une série d’assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt, terrifient la population.

Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l’effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ?

mon avis

231583
Le livre « les revenants » a été adapté en série télévisée sous le même nom

Très bonne surprise et découverte à la fermeture de ce premier tome qui marque le début d’une série qui je pense risque d’être épique. J’ai été totalement transportée dans l’histoire inventée et racontée avec brio par Seth Patrick. Et pourtant, au départ, ce n’était pas gagné. J’ai la plupart du temps tendance à confondre les personnages des romans entre eux, surtout quand ils ont dans leurs prénoms des consonances assez proches. Ce n’est donc pas entièrement la faute de l’auteur si j’ai été au début perdue entre les divers et multiples personnages que nous rencontrons dans cette histoire. Je confondais mère et fille, amants et amis…les-revenants-saison-2-canal-canal-plus Bref, j’avais beaucoup de mal à m’orienter dans ce dédale de ces nombreux personnages. (Voilà pourquoi d’ailleurs je lis la plupart du temps des livres dont la narration est à la première personne du singulier). Une fois bien acclimatée aux personnages et à l’ambiance, le reste coule pratiquement de source. Les débuts du livre, qui posent et consolident les bases d’une bonne histoire, sont véritablement lents. Les premiers chapitres ne recèlent absolument pas d’action… Je n’ai donc pas été plus que cela emballée de premier abord. Mais, il y avait quelque chose dans la trame de l’histoire et dans la façon d’écrire de l’auteur qui me faisait continuer ma lecture coûte que coûte. Les revenants m’a fait penser à la série télévisée les 4400 (série que je recommande fortement) et clairement, les deux trames se ressemblent vraiment énormément.

les_revenants_chapitre_2_ba_episodes_7_et_8__final__151014_ugc_34588_image_hDans les revenants, nous faisons la connaissance de plusieurs personnages qui vivent dans une petite ville. Chacun des habitants se connaissent et se côtoient, c’est un petit « village » typique français. Il y a quelques années de cela, la tranquillité de cette ville a été mise à rude épreuve puisque lors d’une sortie scolaire, la moitié des enfants de la ville ont péri dans un accident d’autocar. Après cette tragédie, la plupart des familles victimes ont préférées quitter la ville et laisser derrière eux le fantôme de leur enfants. Tandis que l’autre moitié, restante, se bat pour survivre à la perte d’un être cher. Les morts de l’autocar s’ajoutent à celles que connais chaque année la ville, les suicides, les accidents, les meurtres… Un jour, la petite Camille se réveille dans les hauteurs de la ville sans plus aucun souvenir de ce qu’il lui ait arrivé. Elle décide tant bien que mal de rentrer chez elle. Avec étonnement, lorsqu’elle franchie le pas de la porte de sa maison, sa mère la regarde  les larmes aux yeux. Comme si elle venait de voir un fantôme. En réalité, cette petite ville connaît alors un phénomène hors du commun : les morts reprennent vie. Leur résurrections s’acompagnent de secrets, tourments, drames. Ils déterrent avec eux les secrets bien enfouis des habitants de la ville. Et révèlent par la même occasion le « fond » et « l’âme » de chacun. Cependant, leur venue provoque des effets indésirables et surnaturels : panne d’électricité, meurtres, maladies… Et si les revenants étaient foncièrement mauvais ?

video_2

Comme je l’ai stipulé plus haut, les premiers chapitres n’ont rien de bien intéressants. C’est  pratiquement à la moitié du livre que l’histoire prend de l’ampleur et est parvenue à me convaincre. Les revenants est un livre addictif : mais quand est-ce que sort la suite !?

vert
vert = très bon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s