Nerve

Résumé :

Nerve est un jeu en ligne sur mobile qui propose deux options : être « voyeur » (on paie pour voir les gens jouer) ou « joueur ». Les joueurs doivent réaliser des défis, de plus en plus dangereux. Vee, une adolescente timide et effacée, est poussée par ses amis à jouer au jeu pour prendre plus de risques dans sa vie. Son premier défi, un simple baiser, va lui faire rencontrer Ian, un autre joueur. À la suite de multiples demandes de voyeurs, les deux jeunes vont devoir faire équipe pour réaliser leurs défis suivants. Mais plus le jeu avance, plus les défis sont dangereux et louches. Vee et Ian n’auront aucun autre choix que celui de mettre leurs vies en danger, sous les regards de la communauté de spectateurs de Nerve.

mon avis

 Résultat de recherche d'images pour "addict livre"Adaptation du roman « addict » de Jeanne Ryan c’est un livre qui avait fait sensation sur la toile dès sa sortie mais qui ne m’avait jamais plus que ça tentée. J’ai longtemps hésité avant d’aller voir le film, tout bonnement car le synopsis ne me plaisait pas des masses. J’ai finalement été agréablement surprise: c’est une trame que l’on a (en tout cas pour ma part) pas l’habitude de croiser. C’est une histoire originale qui nous prend les tripes et nous emmène sans nous ennuyer. Ce n’est pas LE film du siècle, mais, il faut saluer que c’est un bon film qu’il faut regarder! La présence d’acteurs connus y fait certainement pour quelque chose: Emma Roberts et Dave Franco (insaisissable) forment un très beau duo à l’écran. C »est une oeuvre qui nous fait réfléchir sur notre mode de vie actuel : toujours branchés sur les réseaux sociaux, jamais déconnectés. Jeanne Ryan nous montre ici l’étendue malsaine de facebook, snapchat… mais surtout des effets de mode (ex : les challenges avec les glaçons et le sel du moment) qui sont terriblement dangereux. Nous suivons nos héros avec enthousiasme et crainte : ce jeu « nerve » fait penser à hunger games ancré dans notre réalité.Je pense que le livre pourrait me plaire …

Résultat de recherche d'images pour "nerve"

Mr Wolff

1280_ben_affleck_the_accountant

Mr Wolff est un comptable atteint d’autisme, il mène somme toute une vie assez banale et rangée : entre les chiffres et sa passion pour le tire à la carabine. D’un autre côté, une jeune agent mène une enquête sur un gros poisson   : un comptable qui travaille pour le compte des plus grands mafieux. Nous faisons assez vite le lien entre ce Mr Wolff pas si catholique que ça et cet individu mr-wollftant recherché. Je suis totalement passée à côté de ce film, bien trop compliqué à suivre pour mes neurones. (Je crois que la comptabilité n’est pas pour moi lol). Le début est très lent,puis tout s’enchaine assez vite, trop vite. Certaines scènes d’action sont haletantes, mais il y en a trop peu pour vraiment nous maintenir éveillés. Les évènements restent assez prévisibles et beaucoup trop de questions restent en suspend à la fin du film malheureusement…

Insaisissables 2

Synopsis :

Un an après avoir surpassé le FBI et acquis l’admiration du grand public grâce à leurs tours exceptionnels, les 4 Cavaliers reviennent !
Pour leur retour sur le devant de la scène, ils vont dénoncer les méthodes peu orthodoxes d’un magnat de la technologie à la tête d’une vaste organisation criminelle.
Ils ignorent que cet homme d’affaires, Walter Marbry, a une longueur d’avance sur eux, et les conduit dans un piège : il veut que les magiciens braquent l’un des systèmes informatiques les plus sécurisés du monde. Pour sortir de ce chantage et déjouer les plans de ce syndicat du crime, ils vont devoir élaborer le braquage le plus spectaculaire jamais conçu.

Mon avis :

9965314-16165442Bien moins saisissant que le premier, insaisissables 2 est tout de même un bon film.Distrayant mais sans plus, ma meilleure amie s’est même endormie au cinéma.La barre avait été mise tellement haut pour le premier opus, qu’il était vraisemblablement difficile de l’égaler. D’ailleurs on anticipe assez vite ce qu’il risque d’arriver.  Légère déception aussi quant à cette fin ouverte qui nous amène inévitablement sur un troisième opus, qui repousse donc la chute de toute cette histoire rocambolesque… A trop faire attendre le spectateur, les réalisateurs risquent de nous faire languir !  Mention toute spéciale à « Harry Potter », il est toujours étrange de voir un Daniel Radcliffe adulte et avec la barde (mais toujours aussi bon acteur!).

Criminal – Un espion dans la tête

Synopsis :

Dans une ultime tentative pour contrecarrer un complot et une terrifiante catastrophe, les autorités décident d’implanter la mémoire et le savoir-faire d’un agent de la CIA décédé dans le corps d’un condamné à mort aussi imprévisible que dangereux. Il est l’unique chance – à haut risque – d’achever la mission… D’autant qu’en récupérant l’esprit de l’ancien agent, le condamné a aussi hérité de ses secrets…

Mon avis :

1306457_backdrop_scale_1280xauto

Sans être transcendant, c’est un film (semi thriller/science fiction) qui se laisse facilement regarder. Avec l’aide d’un casting plutôt connu et agréable à admirer, l’histoire prend forme et m’a plutôt conquise. Petit regret concernant la disparition précipitée de mon Ryan reynolds adoré, cependant, Kevin Costner que je n’avais plus vu depuis un bout de temps à signé une assez 687183belle prestation. L’histoire, qui est en somme bien résumée dans le titre, en elle même est complexe mais facile a cerner et à comprendre. Dans l’ensemble, nous ne sommes pas forcément surpris de la tournure que prennent les choses mais c’est un assez bon visionnage pour le samedi soir!

Prémonitions

135727

 

Synopsis :

Un tueur en série énigmatique sévit à Atlanta, laissant le FBI totalement désemparé. Quoi qu’ils fassent, les enquêteurs ont toujours un coup de retard, comme si le tueur pouvait anticiper leurs mouvements à l’avance ! En désespoir de cause, ils se tournent vers le docteur John Clancy (Anthony Hopkins), un médium retraité dont les visions les ont aidés dans le passé.En étudiant le dossier, Clancy devine rapidement la raison pour laquelle le FBI est incapable de coincer le tueur : ce dernier possède le même don divinatoire que lui. Comment dès lors arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir ? Commence alors une partie d’échecs impitoyable.

mon avis

maxresdefault

Je suis assez déçue par ce film qui a rencontré un franc succès dès sa sortie. J’impute cette déception au choix des acteurs. J’aurai certainement préféré un personnage principal un peu plus jeune voire dynamique et une actrice (la blonde) un peu moins antipathique. L’histoire en elle même est réchauffée, cependant elle parvient tout de même à nous emballer sans vraiment être exceptionnelle. Il y a une certaine émotion dans cette histoire c’est indéniable mais… ce film ne casse pas trois pattes à un canard. 

Sicario

261485

Synopsis :

La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l’équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.

mon avis

sicario4

Agréablement surprise par ce film haut en couleurs. Dès les premières images, nous sommes happés dans un monde violent et effrayant. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer, les événements s’enchaînent à une vitesse vertigineuse. Les scènes sont a couper le souffle, les effets spéciaux bien dérangeants (Oui, le film est destiné à un public assez avertit). Si la trame de l’histoire a déjà été utilisée des milliers de fois, elle reste tout de même bonne dans son ensemble. Nous anticipons certaines actions mais… Bon dans l’ensemble cela reste un assez bon film. J’ai simplement été gênée par le manque de sous titres français lorsque les personnages parlaient espagnol… De ce fait, je n’ai compris que la moitié de leur paroles (LOL)

Jessabelle

 

 

 

Synopsis :

Une jeune femme du nom de Jessabelle retourne en Louisiane dans la maison de son père après qu’un accident l’ait privée de l’usage de ses jambes. Des choses étranges se produisent. Elle va devoir faire face à un fantôme en colère…

Mon avis :

Très belle découverte concernant ce film !

Je pensais visionner un énième film sur les fantômes, les esprits, les démons… Je trouve que les films de peur se ressemblent toujours (et pourtant j’en raffole encore) puisque l’on y trouve constamment la même trame : Une bande de jeunes amis, ou un couple, qui emménagent dans une maison lugubre mais belle, puis une présence qui survient la nuit, une succession de meurtre… A la fin c’est toujours le plus faible qui résiste! Surtout et avant tout, les films d’horreur n’ont parfois ni queue ni tête et sont une succession de scènes horribles!

Jessabelle diffère dans le fait que ce film nous raconte une histoire, de bout en bout, qui est plausible et bien échafaudée. J’avais beaucoup apprécié « The purge » du même réalisateur qui je trouve, sait donner du sens au film qu’il nous raconte. Il nous sert une histoire avec une trame des plus banales mais arrive toujours à se dépatouiller pour nous sortir l’esquisse d’un chef d’oeuvre.

Même si quelques détails m’ont fait parfois tilter, comme le fait que le personnage principal,en fauteuil roulant (même si elle n’est pas paraplégique), arrive quand même bien à se mouvoir, à plier les jambes, à s’habiller… L’atmosphère instaurée par le réalisateur fait que ces quelques choses futiles sont vite éclipsées. Nous sommes vraiment immergés dans « Jessabelle » et voulons connaître le fin mot de toute cette histoire. D’ailleurs cette fin, qui est une non fin, présage une suite à venir non ?