« ALE 2100 » de Sophie G.Winner

 

 

cadre-or-renverse-dore

 668ff1f0

y

Lola a dix-neuf ans et vit à Bruxelles. Bien dans sa tête et dans son corps, elle aime sa famille, ses amis et les jeux vidéo. Lorsqu’Eo, son compagnon de guerre l’invite à participer au test d’une nouvelle interface, elle ne peut résister, attirée par le mystère qu’Eo fait autour de ce jeu « révolutionnaire » dont l’équipe gagnante empochera une coquette récompense. Lola et ses équipiers sont loin de se douter qu’ils vont entrer dans ALE, une réalité virtuelle représentant la planète Terre en 2100. Entre émerveillement et désolation, Lola et son avatar vont parcourir ce monde qui sera bien différent de celui décrit dans les carnets de voyage de son père dont elle est sans nouvelles.

Lire les premiers chapitres gratuitement : Ici 

668ff1f0

ff

Avant tout un grand merci Sophie.G de m’avoir fait parvenir son petit bébé, que j’ai dévoré et apprécié comme il se devait. J’avais donc un peu parlé avec l’auteur avant d’entamer le livre, visionné le Trailer et parcouru le merveilleux site qu’il lui était dédié. Je savais, que cet ouvrage allait me plaire avant même de l’ouvrir puisque la vision des choses de l’auteur m’était partagée.

Le casque de réalité virtuelle (de nos jours)

ALE 2100 est un concept très innovateur qui mérite attention et surtout la renommée. Avant tout, le scénario est très plausible et très recherché (d’ailleurs il est assez effrayant). Nous entrons donc dans un monde tel qu’il pourrait très bien être/devenir dans 10 ou 100 ans. Nous faisons la connaissance de

Voici l’avatar de Lola, WaveRider. Pour en savoir plus cliquez sur la photo!

Lola alias WaveRider, qui vit dans les années 2025. C’est à dire à peine 10 ans plus tard qu’à nos jours… Oui ça fait un peu flipper j’avoue. De nouvelles technologies ont fait leur apparitions, c’est sûrement la finition de ce qu’il existe aujourd’hui (cf la photo sur votre droite) : Un casque de réalité virtuelle a été inventé basé sur le « real life experience ». Cette invention a révolutionné le monde des jeux vidéos, thème qui est le principal vecteur de ce livre. Mais en quoi cela consiste-t-il réellement ? Les Gamers (joueurs de jeux vidéos assidus) ont la possibilité de naviguer dans le jeu vidéo comme s’ils y étaient véritablement;ils prennent alors l’apparence de leur avatar et ne sont plus derrière un écran mais carrément dans l’écran. C’est ce que tout gamers rêverait de connaître un jour dans sa vie. Lola, qui est donc une gameuse, est alors invitée par son ami EO à jouer à un tout nouveau jeu en avant première : ALE 2100. Soyons honnêtes, Lola ne sait vraiment pas ce qui l’attend dans ce real life experience mais la somme importante qui est à la clef (oui, les participants au jeu gagnent une certaine somme d’argent) la motive considérablement pour des raisons que je ne souhaite pas dévoiler.

Voici l’avatar du meilleur ami virtuel de Lola, EO. Pour en savoir plus cliquez sur la photo.

Inutile de préciser donc, que dès les premières lignes j’ai été conquise par la trame de l’histoire en elle même,mais surtout par l’écriture simple mais fluide de l’auteur. Alors oui, ce mot « fluide » ne voulait pas dire grand chose à mon sens avant que je découvre l’écriture de Sophie G.Winner. Lorsque j’emploie le mot « fluide » c’est tout simplement car l’on boit pratiquement les mots qu’elle nous dessert. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer, nous sommes complètement et réellement immergés dans son univers. Et Franchement et sincèrement, c’est pour ces raisons que  je pensais qu’ALE 2100 allait être mon deuxième coup de cœur littéraire de l’année 2015 (après les chevaux de Troie : Le châtiment de niobé) mais il ne l’a pas été d’un cheveux. Il y a eu malheureusement plusieurs éléments qui m’ont titillés.

Les personnages secondaires : La jolie cerise

Oui, j’ai vraiment beaucoup appréciée ce que nous racontait l’auteur, le message véhiculé ainsi que la morale de toute cette histoire. J’ai pris  conscience des dérives de l’humanité, de ses abominations, de ses comportements et j’ai vu la répercussion que toute cette stupidité aura sur le monde de demain. Plus haut je disais que ce scénario catastrophe était tout à fait plausible pour la simple et bonne raison que tout ce que nous avons lu dans ALE 2100 se passe en ce moment même : Les guerres, les attentats,les déforestations massives, le PIB en augmentation, la pauvreté, le chômage, la surpopulation, la pollution…. Bref. Toutes ces choses qui nous entourent mais que l’on fait semblant de ne pas voir… Franchement, ce livre m’a un peu miné le moral! Même si c’est un futur pessimiste qui nous est montré là, c’est ce vers quoi nous nous engageons si nous ne faisons rien pour changer. Voilà, ma petite révolte est terminée.

Personnages secondaires : Léa, la clef du jeu.

Mais non, tout n’est pas parfait.Je m’attaque maintenant aux détails qui ne m’ont pas vraiment convaincue. Ce qui a dérangé ma lecture,c’est certainement le personnage principal incarné par Lola qui m’a tapé sur le système les trois quarts du temps. J’ai trouvé ses réactions disproportionnées face a certaines situations, je l’ai trouvé même parfois inintéressante des les actions menées et vraiment puérile dans ses dialogues. Ensuite s’en vient sûrement le manque de mystère ou même de suspens. Puisque, finalement j’ai anticipé l’intégralité de la subtilité de certaines scènes,je n’ai même pas été étonnée par la fin puisque c’était ce que je m’étais imaginée. Ce manque de « pep’s », à fait qu’à la moitié du livre (soit 300/600) j’ai eue une petite baisse de régime qui a été difficile a surmonter. Voilà pourquoi je pense que l’idée de scinder le livre en deux tomes est vraiment chouette, puisque c’était sûrement un peu trop long à mon goût. Enfin, la relation Valens/Lola était pour moi vraiment incompréhensible. Bon déjà, je dois avouer que la romance dans les livres ce n’est pas vraiment mon fort. Mais la romance, plus particulièrement nian-nian ça me gonfle. J’ai une vision assez en « oeillère » concernant les relations qui se forment sur les réseaux sociaux, je me demande comment les gens font pour tomber amoureux/ses d’une personne totalement inconnue. Mais là, dans le livre Lola tombe amoureuse de l’avatar d’un homme (je ne dirais pas qui,ni ce qu’il fait, ni ce qu’il a) de 1) qu’elle ne connait absolument pas de 2) qu’elle n’a jamais vu de 3) qu’elle ne voit pas vraiment beaucoup de fois… Hum… Puis cette relation est arrivée tellement vite, les bases n’étaient pas posées que déjà nous avions droit à des scènes de ménages et des crises de jalousies. Non, les romans d’amour ce n’est pas pour moi.

Malgré ces quelques petits soucis, qui ne nuisent pas forcément au récit, j’ai vraiment aimé vivre l’aventure ALE 2100. Et cette fin, elle est affreuse. C’est vraiment être sadique envers ses lecteurs là!!

 

 

 

coup de coeur

 

668ff1f0

 

Sans titre-1

668ff1f0

ALE 2100 va bientôt être édité en deux tomes chez NATS EDITIONS en mai 2015. Pour le moment, nous pouvons admirer les superbes couvertures !!

Publicités

2 commentaires sur « « ALE 2100 » de Sophie G.Winner »

  1. Mais quelle chronique ! Merci d’avoir consacré tout ce temps à ALE.
    Tu as raison de souligner que le voyage est assez long (650 pages), mais au final, pour un tour du monde de toutes ces problématiques, n’est-ce pas plutôt rapide ? J’aime beaucoup quand tu soulignes que tout est déjà là (ou presque) ! Je pense que c’est la concentration des problèmes en un seul livre, qui tout d’un coup, fait réaliser que nous courons vers de gros ennuis, mais que si on y réfléchit bien, on baigne déjà dedans ! Le suspens réside donc dans ce que le lecteur va faire après avoir lu tout ça. La question se pose : que faisons-nous ?
    Quant au personnage de Lola, elle est l’archétype même d’une génération qui vit dans les extrêmes aussi bien dans son vocabulaire (méga-génial pour quelque chose de « bien ») que dans son comportement. Je suis aussi parfois effrayée quand je les écoute ! Pour le côté romanesque, la question se pose : combien de temps faut-il pour tomber amoureux ? Et qu’est-ce qui fait que l’on tombe amoureux ? Bon, le sujet n’est pas ton intérêt principal à priori, mais si tu as l’occasion visionne le film « HER » de Spike Jonze, il a obtenu de très bonnes critiques (et un Oscar).
    Ne plus faire semblant de ne rien voir pourrait changer le monde, tu tiens le message d’ALE 2100 😉 Le futur est donc aussi entre tes mains. Bonne continuation et merci encore.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci surtout à vous, je suis désolée mais je n’avais pas vu votre commentaire et cela m’a vraiment fait plaisir !!

      Je suis sûrement pessimiste mais à voir les infos et le monde autour de moi, je pense que malheureusement les gens oublient vite ! Ils prennent des résolutions quelques jours mais ne les tiennent pas forcément jusqu’au bout !

      C’est vrai qu’à ce sens là … L’amour n’est pas prévisible. Cependant, ce que je regrette dans les romans romanesques ou qui contiennent une histoire d’amour c’est de ne pas ressentir le réel, la passion, le véritable amour avec le grand A. Celui ou l’on se déchire et qui même si au départ c’est tout beau tout rose, on trouve à l’autre des défauts !

      D’ailleurs je vous remercie d’avoir écrit ce livre, puisque lorsque je regarde certains reportages je fait la liaison avec ALE 2100. Comme la dernière fois je regardais un reportage sur le dauphin rose, animal protégé mais pourtant tué pour ses sois disant effets bénéfiques sur la santé (ils prenaient de l’essence de dauphin rose pour pimenter leur vies sexuelles!) et je me disais « tient ça irait bien dans ALE 2100 ça! »

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s