Il faut sauver Zoé d’Alyson Noel

 

1453072701308892083

ee.jpg

Ma soeur était le genre de personne pour qui les nuages s’écartent et sur qui le soleil brille en permanence. Alors forcément, vivre à ses côtés, c’était risquer de rester dans l’ombre.  » Écho a connu des jours meilleurs. Ses parents l’ignorent, trop occupés à sombrer dans la dépression, ses amies d’enfance se détournent d’elle, et son entrée au lycée n’annonce aucune embellie. Mais comment parvenir à exister alors que le souvenir de sa soeur, Zoé, assassinée un an plus tôt, continue de la hanter ? Quand elle met la main sur le journal intime de sa soeur elle découvre, au fil des pages, les secrets que cette dernière a toujours voulu cacher. Et, entre les lignes, le seul moyen pour Écho de se reconstruire…

mon avis

tumblr_o113jlesjs1sx8vito6_250C’est un livre que j’ai acquis grâce à la vente privée organisée par Michel Lafon il y a de cela quelques mois désormais sur venteprivée.com. C’est un ouvrage sur lequel, en temps normal, je ne me serais certainement pas retournée. Mais, à 4 euros au lieu de 14-16 euros je me suis laissée tenter. Je ne raffole plus tellement de ce genre de petites histoires à l’eau de rose, destinées d’autant plus à un jeune public. La fine épaisseur de ce genre d’oeuvre se laisse assez vite dévorer, nous laissant parfois véritablement sur notre faim. J’ai toujours l’impression qu’il aurait fallut un quelque chose en plus pour vraiment parvenir à me plaire.

tumblr_o100nmak3b1sawj2lo1_500C’est donc sans grand étonnement que j’avoue ne pas avoir plus que ça apprécié ce livre, très peu fourni en détails et loin d’être étoffé dans sa globalité (les dialogues restent simplistes, l’histoire banale et un peu ennuyante). Alors que l’histoire aurait pu être chargée d’émotions, l’auteur n’a pas réussie à instaurer un lien essentiel entre les personnages et moi. Je n’ai éprouvée aucune empathie envers cette gamine à fleur de peau et je suis restée donc spectatrice de sa vie.

tumblr_o124kdsxao1sahi5fo1_500Echo, 16 ans, l’âge clé durant lequel nous nous forgeons ,fait face à un terrible drame : La perte d’un être cher. Echo sait que pour aller de l’avant, il faut qu’elle parvienne  à faire le deuil de sa défunte soeur. Cependant, comment parvenir à se construire alors que l’on a toujours vécue dans l’ombre de quelqu’un d’autre ? Echo, grâce ou à cause de ce drame, connaît désormais la lumière. Toujours sur les traces de sa soeur, notre personnage principal se découvre et grandit. Chacun à sa propre manière de faire face à un deuil, Echo choisie de rester encore un peu plus longtemps au près de son aînée. Marchant sur les pas de celle-ci, Echo emprunte le même chemin que sa frangine. Flirtant toujours plus avec les limites, oubliant d’autant plus sa véritable personnalité. Elle n’est plus Echo, la petite de 16 ans, elle est Zoé la jeune fille plein d’entrain assassinée froidement.

Nous assistons tout au long du roman à la reconstruction d’une jeune fille fragile et en quête de vérités. Si nous ne comprenons pas toujours ses agissements, nous sommes attendris par sa ténacité et son courage. Le courage d’aller quand même de l’avant.

En somme c’est un livre assez court, qui ne mérite pas plus amples lignes, qui se laisse lire avec douceur et tendresse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s