Le journal d’Anne Frank

 

11873901_1477224885905605_501814278_n

 

Plan de l’annexe

Je pense qu’il n’est plus nécessaire de présenter ce livre de façon détaillée, puisque même ceux qui ne l’ont pas lu connaissent cette tragique « Histoire » (ou ce tragique destin). Dès les premiers mots, j’ai été totalement chamboulée et émue par les paroles d’Anne Frank.  De me dire que ces gens, ces lieux, ces histoires, ces larmes,ces rires, cette petite fille ont véritablement existé, ça me met dans un drôle d’état. Bizarrement, les mots me manqueraient presque puisque je pense que ce journal en lui seul se suffit. Il est difficile de chroniquer une autobiographie, et il est encore plus difficile de se situer dans nos ressentiments (de faire le point de ce que j’ai aimé, de ce que je n’ai pas apprécié).

Aperçu du journal d’Anne Frank

Ce livre là, n’est tout simplement pas fait pour être adoré. Les larmes ne m’ont pas quittées durant l’intégralité de ma lecture. J’avais le cœur qui pleurait lui aussi. Nous vivons à travers les yeux et l’espoir de cette petite fille de 13 ans, déjà « bien » mûre pour son âge. Nous la voyons grandir, douter, s’épanouir, se questionner, pleurer,rire,aimer,détester… Nous la côtoyons comme si nous y étions. Nous faisons connaissance avec toutes les personnes vivant à l’annexe ainsi que ceux qui aident nos amis. Nous sommes donc témoins de leur vie, nous sommes à l’égard de Kitty (surnom du journal intime d’Anne) les confidents les plus directs d’Anne. Nous voyons avec émotion Anne grandir, ses réflexions deviennent plus profondes, ses paroles plus justes et sa plume plus affûtée.  J’ai admiré toutes ces personnes, qui ont vécues dans l’attente.Comme en suspend. Réglant leur « vie » (routine) au millimètre près et s’attendant toujours au pire. Ne se reposant que peu. Ne mangeant que peu. Avant tout,j’ai admiré ce petit bout de femme au caractère bien trempé qui  serait devenue  une Grande Femme de talent si le destin n’en avait pas décidé autrement.  Les mots qu’elle employait étaient tellement justes et appropriés que parfois, j’avais l’impression qu’elle me parlait directement. Anne était quelqu’un de remarquable dotée d’une intelligence et d’une vivacité d’esprit très admirables : Elle comprenait sa situation, elle subissait celle-ci, mais gardait quand même l’espoir d’un jour meilleur. C’est certainement cet optimisme qui m’a le plus touchée, certainement encore plus que sa clairvoyance. Cette histoire est d’autant plus tragique en sachant comment elle se termine, en imaginant ce qui a bien pu leur arriver une fois la dénonciation évidente… 2 ans de privation, 2 ans enfermés, 2 ans à prier, 2 ans à souffrir du manque affectif, 2 ans à ne tout simplement pas vivre… Puis quelques minutes seulement pour que tout bascule… Vraiment,ce livre m’a laissé un fort goût étrange sur la langue et le coeur. Anne ne m’a pas laissée indifférente, Anne est gravée dans ma mémoire à tout jamais.

A l’intérieur de l’Annexe
Anne Frank
Anne Frank
Margot Frank
Margot Frank, sa soeur
Otto Frank
Otto Frank ou « Pim » : son père
Edith Frank
Edith Frank, sa mère
Herman van Pels
Hermann Van Pels (M. van Daan, dans le journal)
Auguste van Pels
Auguste van Pels (Mme van Daan dans le journal)
Peter van Pels
Peter van Pels (Peter van Daan, dans le journal)
Fritz Pfeffer
Fritz Pfeffer (M. Dussel dans le journal)

A l’extérieur, ceux qui soutiennent
Miep Gies
Miep Gies (Miep van Santen, dans le journal)
et son mari, Jan Gies (Henk van Santen)
Jo Kleiman
Jo Kleiman (M. Koophuis, dans le journal)
Victor Kluger
Victor Kluger (M. Kraler, dans le journal)
Bep Voskuijl
Bep Voskuijl (Elli Vossen dans le journal)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s