Widdershins t1 : Le pacte de la voleuse d’Ari Marmell

145951095_GdUJxYsCw_1455146372

t

Dans une autre vie, elle s’appelait Adrienne Satti, mais à présent, elle n’est plus que Widdershins. Gamine des rues, devenue noble, puis voleuse – la vie ne l’a pas épargnée. Orpheline très jeune, elle a connu la pauvreté et le luxe les plus extrêmes. Revenue aux ruelles sombres d’où elle était sortie, elle est désormais considérée comme l’une des voleuses les plus intrépides… Mais ses talents suffiront-ils à la sauver de la ténébreuse conspiration qui ronge inexorablement les entrailles de la cité de Davillon ?

Découvrez Widdershins, l’aristocrate devenue voleuse, qui connaît mille façons de couper une bourse et autant de charmer ducs et barons dans les salons de la noblesse !

mon avis

alex-allen-widdershin-thumb1-graphic-audio-finishedJ’avoue avoir été assez dubitative dès l’ouverture de cet ouvrage. De premier abord, il ne me plaisait tout simplement  pas des masses. L’auteur nous emmène au large de plusieurs époques différentes et nous présente à plusieurs personnages, forts plaisants certes mais, terriblement nombreux. Nous naviguons ainsi dans un espace temps bercé par les flashback (sauts en arrière) et les flashforward (sauts en avant) de l’héroïne. J’ai mis un certain temps à m’accoutumer à cette manière assez « crue » de présenter l’histoire.Certes, ce genre de narration amène forcément cette pointe de mysticisme indéniable et très savoureuse au récit, cependant : trop de mystères tue le mystère. J’avais parfois tendance à ne pas comprendre ce qui se jouait devant moi. Et lorsque je ne comprend pas… Cela m’agace fortement!  J’étais donc partagée entre l’envie de refermer ce livre et celle de poursuivre ma lecture pour connaître enfin les démêlés de toute cette histoire. Autre point qui m’a fatiguée dès le début de ma lecture, c’est certainement comme je l’ai stipulé plus haut, le nombre important de personnages. Généralement, dans un livre j’apprécie le fait de pouvoir faire la connaissance de moult personnages (principaux) : Ainsi, nous pouvons plus facilement nous identifier à eux grâce à leur différents traits de caractère. Nous trouvons, en somme, plus facilement mettre la main sur notre « paire/Nous livresque ». Mais ici, j’avais du mal à me remémorer les noms de chacun et n’arrivais pas forcément à me souvenir de l’importance qu’ils prenaient dans le bouquin. J’ai passé les premiers chapitres à devoir sans arrêt relire certains passages pour comprendre qui était qui, qui faisait quoi. Lorsque je reposais mon livre et ne l’ouvrait pas pendant un certain temps, il m’étais impossible de comprendre la suite des événements ! Malaise qui s’accentue d’autant plus lorsque les personnages détiennent plusieurs identités…

Passer ces premiers déboires, j’ai fini par bien accrocher à l’histoire ! L’auteur,bien qu’ayant un style narratif assez particulier, sait où il nous mène et nous contrôle avec délectation. Il a su manier son récit pour nous faire ressentir chaque émotion de plein fouet. Le mystère qui plane sur la tête de Widdershins s’accentue de page en pages et ne décroit pas jusqu’à la dernière. Nous sommes constamment éblouis, étonnés par l’issue que prennent certaines situations.

La trame de l’histoire en elle même est bien choisie, bien menée, et ne ressemble véritablement à aucune autre. Elle possède sa propre âme et revêt d’un caractère presque unique. Elle y  concentre vraiment tout ce que j’apprécie dans un bon récit : De l’action,du drame, de l’émotion et une bonne dose de frayeur.

L’héroïne, sous ses faux airs de rebelle et de dure à cuire a su me charmer dès les premières lignes. Elle est bien loin de ces greluches que nous pouvons rencontrer dans les livres la plupart du temps. Widdershins a du caractère,certes, mais ne frise pas avec le ridicule ou le manque de respect. Elle est ‘attachiante’ comme j’aime à le dire, mais ses défauts n’éclipsent pas sa véritable personnalité.

En un tome, je suis parvenue à m’attacher rapidement aux personnages : Chose qui ne m’étais pas arrivée depuis belle lurette. Je me suis vite jetée sur le tome 2, qui est encore meilleur que son aîné….

widdershins-une

vert = très bon

vert = très bon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s